TENEBREUSES

Publié le par les nanas givrees

TénébreusesSélection Elle Août 08, Policier

de Karine Alteven                                           Note : 10/20

Karin Alvtegen, née à Stockholm en 1965, est la petite-nièce d'Astrid Lindgren, créatrice de Fifi Brindacier. Recherchée, son deuxième roman, a reçu le prix Glasnyckeln 2 000 (prix du meilleur roman policier nordique) et fait l'objet d'une adaptation cinématographique. Il a été publié dans 20 pays.

COMMENTAIRE de Pascale :
Un lauréat au prix Nobel ,embourbé dans les méandres du mensonge et de la trahison pour accéder à la gloire.

Une famille malade ,claustrophobe et mourante,qui est peu à peu mise nue , et dépouillée de ses secrets.

Et pourtant,la lecture ne parvient pas à en faire un roman policier irrésistible. La psychologie des personnages est décousue,les thèmes abordés sont parfois inappropriés et hors propos.

Le suspense arrive trop tard ,au moment où l'on s'attend à un dénouement qui perd de son impact.


 Commentaire de Fabienne : ( 16 )
Un enfant de 3 ou 4 ans retrouvé abandonné à l’entrée d’un jardin public, une vieille dame retrouvée morte 30 ans plus tard, dans son appartement, semble-t-il sans famille connue. Voilà un début de roman qui tout de suite nous donne envie de poursuivre pour découvrir ce qui lie ces deux êtres.
Un ancien prix Nobel de littérature cloué dans un lit après une attaque cérébrale, entourée d’une femme aigrie, d’un fils râté qui vit sur la gloire passée de son père, dont l’épouse s’ennuit et le hait. Qu’est-ce qui rattache cette famille à l’enfant trouvé et la vieille dame.
Marianne Folkesson, employée municipale chargée d’organiser les obsèques de la vieille dame, Gerda, et de retrouver d’éventuels parents va bouleverser la vie de tous ces personnages en enquêtant, et surtout parce que tous vont devoir affronter leur passé, leur présent, et l’avenir.
Le lecteur ne sera pas déçu, à chaque chapitre, un nouveau rebondissement, pour le moins inattendu. Chaque fois on se laisse prendre, on imagine le dénouement et chaque fois on est surpris car le rebondissement n’est pas celui que l’on croyait. Les faits sont bien plus complexes. Les personnages sont eux-aussi complexes et cela rend le roman passionnant.
Un polar basé sur la psychologie des personnages, sur leurs émotions, leurs rancoeurs, les non-dits. L’écriture est efficace, les sentiments sont fouillés, on y voit toute leur complexité, toute la complexité des êtres humains.

Un roman qui se lit très bien, on se laisse envouter, on reste en haleine jusqu’au bout.

  Fabienne

PS :  je me permets de mettre mon commentaire car il est comme ma note très différent de celui de Pascale, ce qui peut laisser présager que certaines aimeront, d'autres pas !
Par ailleurs, la minibiographie de l'auteur m'a replongée dans mon enfance, j'étais fan de Fifi brindacier !!!


                                                                                      Retour au sommaire : Policiers et Thrillers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article